La lettre adressée à l’ICCRS , résumé de la session sur L’Intercession Prophétique. Novembre 2018

Formation à l’Intercession Prophétique du 11 au 16 novembre 2018 à Vaalbeek (Belgique)

Le Renouveau belge a eu la grande joie d’accueillir cette année une formation pour des leaders. Grâce aux membres leaders de l’ICCRS, nous avons vécu une session particulière : l’Intercession Prophétique (ITC). Cet appel à l’ITC s’est imposé à nous lorsque Denise Bergeron nous en avait parlé en janvier 2018. Il nous paraissait évident d’entrer dans ce chemin d’Intercession, pour notre pays, la Belgique, ainsi que pour le monde. Dieu ne veut rien faire sans nous. Il ne peut et ne veut le faire sans notre concours, ni sans notre prière confiante.

Notre session a accueilli avec joie 176 participants d’horizons différents. Ainsi avons-nous eu la joie d’accueillir des frères et sœurs venus de Belgique francophone et néerlandophone, de France, de Hollande, d’Espagne, de Pologne, du Mexique.

Cette session était animée par Cyril John, directeur du programme de formation à l’Intercession et président du sous-comité pour l’Asie et l’Océanie de l’ICCRS, par Michelle Moran, membre du Conseil pontifical pour les laïcs et ancienne présidente de l’ICCRS, ainsi que par Denise Bergeron, membre de la Communauté de l’Alliance et de l’ICCRS. Elle exerce au Québec et dans le monde un ministère d’évangélisation et de guérison intérieure. Au cours des journées, nous étions baignés par la louange, par des enseignements et des prières d’Intercession en groupes, par l’adoration et l’Eucharistie. De jour comme de nuit, l’adoration a été proposée, permettant aux participants de se laisser saisir par la présence du Christ, dans la Puissance du Saint Esprit ; ce qui a fait de cette session un moment fort et inoubliable !

Lignes de force des enseignements

Dès le premier soir, Michelle Moran a souligné l’importance de l’Intercession, déjà bien présente dans le ministère de Jésus. Il y a une grande différence entre la prière de demande et la prière d’Intercession. La prière de demande est bien sûr légitime et nécessaire, mais elle n’est pas suffisante car c’est nous qui décidons en quelque sorte ce que nous voulons que Dieu fasse pour nous. La prière d’Intercession va plus loin : il ne s’agit pas seulement de voir ce que Dieu peut faire pour nous, mais ce qu’il veut faire à travers nous. Nous nous associons à la prière de Jésus qui intercède auprès du Père.  Si nous voulons que Dieu agisse à travers nous, nous devons avoir un cœur pur et demander pardon à Dieu et aussi être prêts à pardonner aux autres.  C’est ce que nous a rappelé Cyril John en nous invitant à demander le sacrement de réconciliation à un des nombreux prêtres présents (il étaient 9 prêtres et 3 diacres) avant de célébrer l’Eucharistie, suivie, par après, d’une prière de guérison. Beaucoup de pardons ont été donnés et reçus à cette occasion, entre Belges, Africains et entre Européens et Africains.

Intercéder, c’est se tenir sur la brèche. Michèle Moran nous rappelle à ce propos les paroles du prophète Ézéchiel (22, 30). « J’ai cherché parmi eux quelqu’un qui construise une enceinte et qui se tienne debout sur la brèche, devant moi, pour défendre le pays et m’empêcher de le détruire et je n’ai trouvé personne. ».  C’est par son témoignage et des exemples que Cyril John nous a démontré combien la prière d’Intercession est puissante et efficace.  Oui, Dieu continue toujours à chercher parmi les hommes des intercesseurs, des veilleurs. Il veut créer un réseau mondial de priants. Mais encore faut-il que notre intercession soit efficace. Pour cela, il faut notamment placer la prière dans la puissance de l’Esprit, par Lui, en Lui, dans l’Amour, la Foi, la compassion et la persévérance. Prier selon la volonté de Dieu. Pourquoi veut-Il qu’on prie ? Comment veut-Il qu’on prie ? Quelles armes nous donne-t-Il ?  Pour intercéder, il nous faut donc une boîte à outils, « les charismes » comme nous le rappellera Denise Bergeron. Nous devons demander les charismes, mais aussi nous abandonner afin d’être prêts à les recevoir, non pour nous-mêmes, mais pour permettre à l’Esprit Saint d’agir à travers nous.

Les exercices pratiques

Pour compléter les enseignements et lancer les participants dans l’aventure, les animateurs ont proposé quelques exercices pratiques par groupes d’une dizaine de personnes. Ainsi chaque participant a pu expérimenter concrètement la démarche d’Intercession.  Pour commencer, chaque groupe a été invité à prier pour les deux pays européens qui leur avaient été assignés.  Le lendemain, il nous fut proposé de prier pour l’Europe en demandant au Seigneur de nous montrer quel devait être le thème précis de nos prières et aussi comment Il souhaitait que l’on prie. A la fin de la prière, nous exprimions ce que le Seigneur nous avait invités à partager.  Le troisième exercice consistait pour chaque groupe à se rendre dans un lieu des environs indiqués par les organisateurs afin d’y intercéder. Parmi les 18 lieux choisis tant à Louvain qu’à Bruxelles : l’Hôtel de Ville, l’Hôpital Universitaire, l’Université Catholique, la brasserie INBEV, le château d’Arenberg, la mosquée, la prison, la Commission Européenne …   A la fin de chaque exercice, chaque groupe était invité à présenter un compte rendu reprenant l’objet de leur intercession, la manière dont ils avaient prié et ce qu’ils avaient vécu de neuf au cours de cette expérience.

Au cours d’une veillée, prêtres, diacres, orateurs et équipe organisatrice ont prié sur les participants pour qu’ils accueillent les dons et les charismes de l’Esprit Saint.

Le Seigneur ne nous a pas promis une vie confortable. Tous ceux qui veulent Le suivre doivent porter leur croix. Elle reste un mystère, mais elle est aussi un lieu où peut se manifester la Puissance de Dieu dans le quotidien de ceux qui crient vers Lui. Nous pouvons en sortir purifiés et grandis si nous nous abandonnons à Lui.  Denise Bergeron a notamment exprimé à ce sujet les nombreuses épreuves subies par sa Communauté (maladies, décès, abandons). A travers ces souffrances, sa Communauté a réalisé combien le Seigneur pouvait se servir des faiblesses pour prendre le gouvernail. Denise a aussi attiré notre attention sur le fait que le combat spirituel fait partie de la vie spirituelle et qu’il est important de nous armer dans ce combat.  Le dernier jour de la formation, Cyril John, nous a rappelé quelles étaient les « quatre roues » de l’Intercession Prophétique sans lesquelles il est impossible d’avancer : la prière personnelle, la Parole de Dieu, les sacrements, la fraternité.

Nous avons eu la joie d’accueillir, au cours de la session, Jean-Luc Moens, Belge et membre de l’Emmanuel. Il vient d’être choisi comme modérateur de « CHARIS », qui, selon la volonté du pape François, deviendra l’unique Service International pour le Renouveau CharismatiqAue Catholique (RCC).

La session terminée, le plus grand cadeau fut de contempler la joie qui se lisait sur les visages des participants et l’empressement à s’investir dans la prière d’Intercession Prophétique. Les participants de France ont annoncé leur désir d’organiser une session d’Intercession Prophétique en 2020. Nous avons appris, par après, que des Intercesseurs avaient commencé à prier ensemble dans le Nord de la France, à Tournai, à Bruxelles, encouragés par les liens que nous leurs proposions.

Je voudrais conclure par une parole pour le Renouveau belge qui fut énoncée à la dernière Eucharistie : « Avancez, avancez en eau profonde, n’hésitez pas, n’hésitez plus car je marche devant vous. Oui, j’ai fait reposer sur vous la Puissance de mon Esprit Saint pour que vous sachiez que le Dieu qui vous appelle est un Dieu de Paix, un Dieu de Miséricorde et un Dieu de Gloire. Maintenant portez mon Nom à tous ceux qui voudront l’accueillir. Voilà la mission que je vous confie. Avancez en eau profonde, n’hésitez pas, n’hésitez plus. »

Que le Seigneur fasse de nous des guetteurs et des sentinelles sur la brèche pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui, avec une assurance nouvelle, celle de vivre de sa Parole et témoigner de l’Évangile.

Annick BEUTEN Co-bergère du Renouveau Charismatique Belge